Les coulisses

Voici les techniques d’installation du matériel au nid :

Bienvenue dans les coulisses des ‘Faucons de Théding’, sur cette page vous allez découvrir comment est installé dans le nid, le matériel pour filmer les oiseaux, et quels logiciels sont utilisés pour permettre une diffusion de la vidéo sur internet.
Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Dans ce sommaire, cliquez sur la partie que vous souhaitez voir :

Nichoir connecté (année en cours)Résumé de l’installation
Nichoir faucon crécerelle (2020 à aujourd’hui)2 caméras I.P. motorisées avec câble éthernet
Nichoir mésange bleue (2019 à aujourd’hui) Nichoir à 30 mètres de la maison avec éclairage artificiel
Nichoir mésange charbonnière n°01 (2020 à aujourd’hui)Nichoir à 5 mètres de la maison avec éclairage naturel
Nichoir mésange charbonnière n°02 (2020 à aujourd’hui)Nichoir sur le balcon du 2ème étage avec éclairage naturel, prises CPL
Nichoir rouge-queue (2019 à aujourd’hui)Caméra sous l’avancée du toit de l’abri de jardin
Nichoir chouette (2020 à aujourd’hui)Caméra infra-rouge dans le grenier
Partie technique informatiqueRésumé
Serveur vidéoPrincipe et fonctionnement de la diffusion en direct
Site internetCaractéristiques
Nichoir connecté (années précédentes) Résumé des anciennes installations
Nichoir faucon crécerelle (2017 à 2018)caméras I.P.
Nichoir faucon crécerelle (2007 à 2009)Caméras USB avec l’intermédiaire d’un ordinateur

Faucon crécerelle, système 2017 à aujourd’hui :

Historiquement, le nid est situé dans une ancienne ferme : les faucons utilisent une petite lucarne qui servait autrefois pour l’aération du foin stocké dans le grenier.

Depuis plusieurs années, différents types de nichoir ont été proposés à notre couple de crécerelle. L’installation d’un nichoir permet d’améliorer considérablement le taux de survie de la nichée (protection des intempéries grâce à un toit ; rebord pour éviter la chute des oisillons ; perchoir pour poste d’observation).
Le nichoir utilisé actuellement est composé d’une chambre de nidification (36 cm de largeur et 36 cm de longueur), d’un couloir d’accès depuis l’extérieur (18 cm de largeur et 40 cm de longueur ; correspondant à la taille de la lucarne) et d’une plateforme extérieure (30 cm de largeur et 20 cm de longueur) avec rebords.

faucon crécerelle nid
Le nichoir avant installation

Si vous souhaitez réaliser un nichoir, vous pouvez suivre les conseils de la page “construire un nichoir à crécerelle“.

Le système de fixation des webcams a été adapté afin d’avoir une vision globale du nid. Deux webcams motorisées (Hikvision DS-2DE2A404IW-DE3 4MP) sont utilisées pour filmer les faucons. La première est placée à l’arrière de l’intérieur du nid. La seconde webcam est placée à l’extérieur du nid grâce à une perche ; elle permet de visionner la plateforme.
Les deux webcams sont équipées d’une vision infra-rouge, les faucons sont donc visible 24h/24.

Depuis 2017, la présence d’un ordinateur n’est plus nécessaire pour faire le relais vidéo. En effet, les webcams utilisées sont des caméras I.P. (ou ‘caméras réseau’) utilisant le protocole internet ; ainsi elles sont directement reliées au modem internet via un câble ethernet de 20 mètres. D’une même longueur, une rallonge permet d’apporter l’alimentation électrique.
Pour aller plus loin et découvrir le principe de diffusion du flux vidéo jusqu’à votre écran, consultez la partie “serveur vidéo”.

Le matériel est protégé grâce à des prises parafoudres.

Quelques photos de l’installation :

 

Caractéristiques des webcams :

Webcam Hikvision DS-2DE2A404IW-DE3 (extérieure) : résolution jusqu’à 2560×1440, vision nocturne (leds intégrées), formation vidéo H.264, fréquence d’image : jusqu’à 30 images par seconde, microphone non intégré (branchement présent), détecteur de mouvement, prix : 200€ [acquisition en 2019 et 2020]

Hikvision (DS-2DE2A404IW-DE3)

Mésange bleue, système 2019 à aujourd’hui :

Depuis 2019, il est possible de suivre un nid de mésange bleue en direct. 
C’est un nichoir à balcon, fixé dans un sapin, orienté vers l’Est, possédant un trou d’envol de 27 mm, ainsi il est adapté à la mésange bleue et empêche l’entrée à la mésange charbonnière ou au moineau. 
Le bois utilisé est du pin maritime de 22 mm d’épaisseur avec 3 couches d’huile de lin sur l’extérieur du nichoir. Les dimensions de cette maisonnette sont : 

C’est un modèle de caméra compacte DLink (DCS-4622) qui est intégré dans un faux-plafond du nichoir. La caméra est connectée à internet grâce à un câble ethernet. Ce dernier permet également d’alimenter électriquement la caméra grâce à la technologie PoE.
Dans ce même faux plafond (perforé par de petits trous), un petit projecteur LED est intégré. Celui-ci est relié à une prise connectée qui permet d’allumer et d’éteindre automatiquement la lumière aux heures de lever et de coucher du soleil.
Le nichoir étant situé à 30 mètres de la maison, ce sont de longs câbles (électrique et ethernet) de 40 mètres de longueur, qui passent dans une gaine souterraine.

Le choix de l’angle de vision est important pour ce type de nichoir. En effet, la profondeur de champ n’étant pas importante, il faut avoir un grand angle afin de pouvoir filmer l’ensemble du nichoir. Ici, c’est un angle de 80° avec possibilité de l’orienter à distance. Cette caméra a aussi la possibilité d’une vision en fisheye afin de pouvoir voir également le balcon et l’entrée du nichoir.

Remarque pour utilisation de la technologie PoE (alimentation électrique par câble Ethernet ou Power over Ethernet, en anglais) : un câble ethernet de catégorie 5 (ou plus) est nécessaire, couplé à un module (type multi-plug adapté) permettant d’injecter du courant électrique dans le câble ethernet sortant.  

Découvrez le principe de diffusion en direct dans la partie “serveur vidéo“.

Quelques photos de l’installation :

Caractéristiques de la caméra :

Webcam DLink DCS-4622 : 3 Mpx, résolution jusqu’à 1920×1536, vision nocturne (leds intégrées), format vidéo H.264, fréquence d’image : jusqu’à 25 images par seconde, possibilité de vision fisheye, microphone intégré, détecteur de mouvement, prix : 170€ [acquisition en 2019]

Caméra mésange

Mésange charbonnière (nid 01), système 2020 à aujourd’hui :

Depuis 2020, il est possible de suivre ce nid de mésange charbonnière en direct.
Ce nichoir à balcon, fixé dans un érable, est orienté vers le Sud-Est, il possède un trou d’envol de 32mm afin d’être adapté à la mésange charbonnière. 
Le bois utilisé est du pin maritime de 22 mm d’épaisseur avec 3 couches d’huile de lin sur l’extérieur du nichoir. Les dimensions de cette maisonnette sont : 

C’est un petit modèle de caméra de la marque HQCAM (HQ-200IR940A) qui est intégré dans un faux-plafond du nichoir. La caméra est connectée à internet grâce à un câble ethernet. Ce dernier permet également d’alimenter électriquement la caméra grâce à la technologie PoE.
Contrairement au nichoir connecté de mésange bleue, celui-ci ne possède pas d’éclairage artificiel. La caméra possédant un capteur basse luminosité, deux fenêtres rondes en plexiglas ont été créées sur 2 côtés. Ces dernières permettent un apport suffisant en lumière pendant la journée.  La nuit, un éclairage infra-rouge prend le relais. 

Le choix de l’angle de vision est important pour ce type de nichoir. En effet, la profondeur de champ n’étant pas important, il faut avoir un grand angle afin de pouvoir filmer l’ensemble de nichoir. Ici, c’est un angle de 110°.

Le nichoir est situé à 5 mètres de la maison, c’est un câble ethernet aérien (non enterré cette fois-ci), qui est utilisé.

Remarque pour utilisation de la technologie PoE (alimentation électrique par câble Ethernet ou Power over Ethernet, en anglais) : un câble ethernet de catégorie 5 (ou plus) est nécessaire, couplé à un module (type multi-plug adapté) permettant d’injecter du courant électrique dans le câble ethernet sortant.  

Découvrez le principe de diffusion en direct dans la partie “serveur vidéo“.

Quelques photos de l’installation :

Caractéristiques de la caméra :

Webcam HQCAM HQ-200IR940A : 2 Mpx, résolution jusqu’à 1920×1080,  capteur 1/2″ CMOS ultra-faible éclairage (0.001Lux) SONY 323 HD, lentille 2,8,  angle de vue 110°, vision nocturne (leds intégrées), format vidéo H.264, fréquence d’image jusqu’à 30 images par seconde, microphone intégré, prix : 80€ [acquisition en 2020]


Mésange charbonnière (nid 02), système 2020 à aujourd’hui :

Depuis 2020, il est possible de suivre ce second nid de mésange charbonnière en direct. 

Ce nichoir à balcon n’est pas localisé à Théding, il se trouve à Ostwald (ville faisant partie de l’Eurométropole de Strasbourg), sur un balcon du 2ème étage d’un immeuble à 4 niveaux. Le nichoir est orienté vers l’Ouest. Il est protégé des intempéries. Le trou d’envol est de 32 mm permettant l’installation de mésange charbonnière (ou mésange bleue).
Le bois utilisé est du pin maritime de 22 mm d’épaisseur avec 3 couches d’huile de lin sur l’extérieur du nichoir. Les dimensions de cette maisonnette sont : 

C’est une caméra (Hikvision DS-2CD2545FWD-IS) fixée au plafond du nichoir, avec un angle de vision orientable (manuellement) permettant de choisir son champ de vision. Cette caméra n’est pas camouflée dans un faux-plafond (car elle est plus grande). 

La caméra est branchée au réseau électrique. Cependant, ce modèle ne supportant pas le wifi et n’ayant pas la possibilité de percer des trous pour y passer un câble ethernet, ce sont des prises CPL qui ont été utilisées. Le principe est très simple : une 1ère prise CPL est branchée au niveau du modem internet, un câble ethernet est connecté à ce modem d’un côté, et à la prise CPL de l’autre. Une seconde prise CPL est branchée, cette fois-ci sur le balcon, avec un câble ethernet qui transmet la connexion internet à la caméra via le réseau électrique.

Le modèle de caméra choisit possède un capteur base luminosité. Nous n’avons donc pas ajouté d’éclairage artificiel. Cependant, deux fenêtres rectangulaires en plexiglas ont été créées sur les 2 côtés. Ces dernières permettent un apport suffisant en lumière pendant la journée.  La nuit, un éclairage infra-rouge prend le relais. 

Le choix de l’angle de vision est important pour ce type de nichoir. En effet, la profondeur de champ n’étant pas importante, il faut avoir un grand angle afin de pouvoir filmer l’ensemble du nichoir. Ici, c’est un angle de 110°.

Découvrez le principe de diffusion en direct dans la partie “serveur vidéo“.

Quelques photos de l’installation :

Caractéristiques de la caméra :

Webcam Hikvision DS-2CD2545FWD-IS : 4 Mpx, résolution jusqu’à 288×1520,  capteur 1/2.5″ Progressive Scan CMOS (faible éclairage : 0.008 Lux), lentille 2,8,  angle de vue 110°, vision nocturne (leds intégrées), format vidéo jusqu’à H.265+, fréquence d’image jusqu’à 30 images par seconde, microphone intégré, prix : 160€ [acquisition en 2020]


Chouette effraie des clochers, système 2020 à aujourd’hui :

Depuis 2019, un nichoir pour chouette effraie des clochers a été installé dans le grenier de la maison à Théding (première nichée en 2020). 

La chouette effraie des clochers est un animal nocturne ; de ce fait, son nid doit être peu éclairé. Pour cela, la luminosité est diminuée grâce à un couloir situé entre l’entrée et l’emplacement principal du nichoir. 

Voici un schéma du nichoir : 

Le nichoir est suivi grâce à deux caméras I.P. infra-rouge (DLink DCS-5222LB).
Les caméras sont branchées électriquement, puis elle sont diffusées sur internet grâce à un câble ethernet. 

Découvrez le principe de diffusion en direct dans la partie “serveur vidéo“.

Quelques photos de l’installation :

Caractéristique des caméras :

Webcam DLink D5222LB : résolution jusqu’à 1280×720, vision nocturne (leds intégrées), format vidéo H.264, fréquence d’image : jusqu’à 30 images par seconde, microphone intégré, détecteur de mouvement, prix : 200€ [acquisition en 2018]

DLink (intérieure)

Rouge-queue, système 2019 à aujourd’hui :

Depuis 2019, il est possible de suivre un nid de rouge-queue en direct.
C’est un faux-nid creux qui sert de support pour la construction de la demeure saisonnière des rouge-queues.
Le nid se trouve sous un toit d’un abri de jardin, à côté d’un bassin. Une caméra (Dahua DH-IPC-EW4431-ASW) plate, fixée au dessus du nid, avec un mode de vision fisheye a été choisie.
La caméra est connectée à internet grâce à un câble ethernet aérien (non enterré), long de 40 mètres. Cette caméra utilise la technologie PoE pour être alimentée électriquement : ainsi le courant est fourni grâce au câble ethernet. 

Remarque pour utilisation de la technologie PoE (alimentation électrique par câble Ethernet ou Power over Ethernet, en anglais) : un câble ethernet de catégorie 5 (ou plus) est nécessaire, couplé à un module (type multi-plug adapté) permettant d’injecter du courant électrique dans le câble ethernet sortant.  

Découvrez le principe de diffusion en direct dans la partie “serveur vidéo“.

Quelques photos de l’installation :

Caractéristiques de la caméra :

Webcam Dahua DH-IPC-EW4431-ASW : 4 Mpx, résolution jusqu’à 2688×1520, angle de vue 180×180 (fisheye), capteur basse luminosité 0.01Lux/F1.2, vision nocturne (leds intégrées), format vidéo H.264/H.265, fréquence d’image : jusqu’à 25 images par seconde, microphone intégré, détecteur de mouvement, prix : 80€.


Serveur vidéo :

Les caméras I.P. (Internet Protocole) n’ont plus besoin d’être connectées à un ordinateur. Elles sont directement en communication avec le modem grâce à des câbles ethernet (de longueur variable, en fonction de la distance jusqu’au nichoir) ou en wifi (moins stable, selon moi). Dans certaines conditions, il est aussi possible d’utiliser des prises CPL, la connexion internet est conduite grâce au courant électrique, ce qui limite les câbles ethernet à rallonge… Nous avons utilisé cette technologie pour le nichoir à mésange (n°2) sur le balcon.

Le modem internet, qui est également sous tension 24h/24, est paramétré afin de rediriger (protocoles TCP/UDP) le serveur de diffusion (extérieur au réseau) vers les caméras en local (intérieur du réseau).

Depuis 2018, un serveur de diffusion (cloud LSDD 50GB), fourni par Scaleway (15€/mois) est utilisé. En fait, ce serveur est un ordinateur virtuel où un logiciel d’encodage (ffmpeg) a été installé. Cet ordinateur récupère le flux vidéo (en passant par le modem internet) de chaque webcam et l’encode au bon format pour YouTube.

Depuis le site internet, ou depuis la plateforme YouTube, sur ordinateur, tablette ou encore mobile, le nid est accessible très largement, simultanément, à un nombre illimité d’internautes, dans le monde entier, 24h/24 et 7j/7 ! Un replay est possible jusqu’à 12 heures en arrière.

En 2007, c’était un serveur commercial (IPCamLive). C’est à dire qu’aucune modification de paramètres n’était possible et les fonctionnalités étaient limitées. Cette configuration était plus onéreuse.


Site internet, le fonctionnement :

Le domaine et le nom de domaine sont hébergés chez OVH (30€/an).
Les vidéos sont hébergées sur YouTube.

Le site internet est managé grâce à WordPress depuis 2018 (gratuit).

Jusqu’à fin 2017, le site a été administré avec le programme Macromedia Dreamweaver 8 (Adobe).


Faucon crécerelle, nichoir 2017 à 2018 :

Les dimensions de ce petit nichoir sont les suivantes : 18 cm de largeur, 40 cm de longueur et 35 cm de hauteur.


Faucon crécerelle, système 2007 à 2009 :

A cette époque, deux caméra USB étaient utilisées pour filmer les faucons. Elles étaient camouflées par un sachet noir ou un morceau de carton, les leds devaient être éteintes.
Via des rallonges USB, les deux webcams étaient reliées à l’ordinateur placé dans le grenier.
Le programme ‘VisionGS Business Edition – V1.50 Final‘ etait utilisé pour relayer les images des webcams vers le serveur OVH qui lui même permettait d’afficher le nid en direct sur le site internet.

Caractéristiques des webcams : Capteur 1.3 mega pixel, capture vidéo jusqu’à 640*480, prix : 50 euros