Alimentation

Faucon crécerelle : son alimentation

Vous souhaitez en savoir un plus le faucon de crécerelle ? Découvrez son alimentation et son rythme de vie. De mars à juillet, le nid des faucons est occupé, c’est le moment pour vous de regarder la webcam !
Pour reconnaitre le faucon de crécerelle parmi les autres races, il est facilement repérable à son cri ou à son plumage.

Son alimentation en milieu rural

En milieu rural, le faucon crécerelle est un précieux auxiliaire pour l’agriculture. En effet, ses proies favorites sont les petits mammifères tels que les souris, campagnols, et les petits passereaux communs. Il consomme aussi des lézards et quelques fois des gros insectes.
On peut le voir attaquer des oiseaux plus grands ou gros que lui, mais cela est uniquement dans le but de protéger son territoire et éloigner tout danger de sa progéniture.

Son alimentation en milieu urbain

En milieu urbain, le régime alimentaire du faucon crécerelle a été étudié par le Corif (Centre Ornithologique Île-de-France) au niveau de Notre-Dame-de-Paris : 2021 pelotes de réjection ont été ramassées et analysées par Jean-Pierre Quéré, chercheur de l’INRA. Il en est ressorti que 2/3 des proies, consommées par le faucon crécerelle, étaient des rongeurs, principalement des campagnols des champs. Comme il n’y en a apparemment pas dans Paris, ils vont certainement les chercher en banlieue et dans les bois de Boulogne et Vincennes.
Le 1/3 restant est constitué de petits passereaux qui sont en majorité des moineaux alors qu’habituellement les petits oiseaux n’apparaissent que pour environ 5% dans le régime alimentaire des faucons crécerelles.

En hiver, le mâle et la femelle passent un quart du jour à chasser. Pendant la période de reproduction, le mâle apporte les proies pour toute la famille du rapace.

proie faucon crécerelle souris nid

Souris destinée à nourrir les fauconneaux 

Note : cette page regroupe les connaissances que j’ai acquises par mes observations personnelles et mes recherches bibliographiques